:: Préliminaires :: Règles et informations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

V - Le Deuxième Cercle

avatar
Darren Townsend
Compte PNJ administratif
Orientation : Hétérosexuel
Messages : 105
Date d'inscription : 04/09/2016
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu Avr 13, 2017 9:52 am
Le deuxième cercle





L’extérieur du Deuxième cercle
Franchement, qui se douterait que derrière l’apparence miteuse du Fire Pits, un bar du Bronx, se trouverait un lieu aussi glauque, sombre, et permissif que le Deuxième cercle. Personne ne s’y engagerait sans se dire que l’on se retrouverait bien vite dans un bar mieux, avec un barman nettoyant un verre à grand coup de torchons sales. Mais c’est le premier rempart. En présentant au barman la carte de visite, la bonne, on passe la porte de l’un des salons privés. Dans le bar d’apparence, il y a toujours six ou sept loubards, des bikers, tous armés… juste au cas où !

L’entrée du Deuxième cercle
La seule séparation avec le bar de façade, c’est un petit sas qui coupe les bruits qui vont d’un côté à l’autre. Et dans ce sas, un videur très peu délicat qui vérifie que vous n’avez pas de trucs qui risquent… et qui au passage prend sa commission pour le passage, en cash, en plus de ce qu’il réclame pour les droits d’entrée. Il veut surtout être sûr que vous n’avez ni micros ni autres trucs du genre sur vous !

Le club
Banquettes de cuir pas toujours propres, carrelage pour faciliter le reste du nettoyage, en bref rien de luxueux. Mais nous ne sommes pas là pour ça. Ici, un deuxième barman, spécialement pour cette salle. L’ambiance est chaude, mais souvent, il n’est pas rare que l’un des membres expose son trophée humain ou joue avec sans pudeur. Une ou deux barres de pole dance pour que les filles qui servent de déco encouragent à la consommation. L’ambiance a un côté glauque et les deux videurs, des armoires à glace en blouson de cuir et au bandana sur la tête, ne font rien pour rassurer…
Mais rassurez-vous, vu le prix de l’entrée et de la carte membre, c’est open bar ! Et avec un petit bonus, l’atelier vous personnalise et vous marque votre esclave !

Les chambres
Ici les chambres, si on peut appeler ça des chambres, sont au sous-sol, et ressemblent plus à des cellules ou des salles de torture… sans compter qu’il y a des pièces où on entend toujours des gémissements… Il y a au total trois sous-sols ! Et plus on descend, plus les instruments sont douloureux, sont tordus. Au total, il y a une bonne douzaine de salles.
Au-dessus il y a aussi des chambres au premier étage, il s’agit de chambres avec des putains plus classiques, pour se faire du blé dans tous les sens.

La sécurité
Jedediah, le patron des lieux, est un tueur. Ici, si vous dépassez les limites qu’il fixe, il vous brise les jambes, dans le meilleur des cas, ou les fait briser par un sous-fifre. Mais pire encore, tout est filmé. Toutes les chambres sont filmées, pas pour faire du chanta… quoique… mais disons plutôt que c’est son ultime garantie que les membres restent discrets… qu’il n’y ait pas de balance... Du coup, il est parano sur la surveillance et rien ne demeure jamais caché ! Mais bon, tant que l’on garde le matériel humain du lieu en état de fonctionner, tout se passe bien !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The New Dungeon :: Préliminaires :: Règles et informations-
Sauter vers: